31 rue Faidherbe à LILLE
Du Lundi au Samedi, de 9h à 19h

Avocat médiation familiale Lille

Maître Isabelle POGGI, Avocat au Barreau de Lille (59), avocat en droit de la famille, est formée à la médiation familiale, préparant le diplôme de médiateur familial, elle bénéficie d'une véritable expertise pour vous informer et vous conseiller.

« Aujourd'hui ce n'est plus le couple mais l'enfant qui fait la famille.

L'enfant doit être reconnu comme sujet de droit.

Les familles doivent être reconnues grâce à des mesures concrètes qui concernent le quotidien des parents et des enfants.

L'intérêt supérieur de l'enfant passe impérativement par une déconflictualisation des séparations.» (rapport du groupe de travail « médiation et contrats de co-parentalité » du 21/10/2014).

La médiation familiale insérée dans le code civil dans le cadre de la loi sur l'autorité parentale du 4 mars 2002 et de la loi sur le divorce du 26 mai 2004 permet aux parents de réinvestir leur rôle, d'ap aiser le conflit en restaurant plus particulièrement une communication apaisée.

Contactez-moi

Qu'est-ce que la médiation familiale ?

La médiation est une mesure d'aide au règlement d'un conflit.

La médiation a pour finalité d'apaiser le conflit et de préserver les relations au sein de la famille.

La médiation est un processus structuré et confidentiel de résolution amiable des différends familiaux qui s'appuie sur une démarche volontaire.

Avec l'aide d'un médiateur familial, tiers qualifié, impartial et indépendant, les personnes tentent de parvenir à une solution mutuellement acceptable, tenant compte de l'intérêt de chacun et qui peut prendre la forme d'accords susceptibles d'être homologués par le juge.

Pourquoi recourir à la médiation familiale ?

La séparation est un événement important et douloureux qui vient modifier la carte familiale et relationnelle.

C'est un moment de crise, pas confortable et particulièrement déstabilisant.

Au moment de la séparation, nous sommes traversés par de nombreuses émotions, une palette large allant de la colère au déni, puis l'abattement, la tristesse, l'impuissance pour ensuite arriver à l'acceptation.

Ce processus est lent, il peut durer quelques années.

Ce moment est aussi celui de la prise de décisions importantes qui mettent en jeu les questions relatives aux enfants, au patrimoine, au bien immobilier.

La séparation amène une rupture de lien, de communication.

Cette rupture peut être une source de conflit, de contentieux.

La médiation permet de transformer le contentieux en gracieux en restaurant une communication apaisée.

Cette communication qui est favorisée par le médiateur permet de mettre à distance le conflit et de discuter de solutions adaptées.

Ce processus repose sur l'autonomie des personnes, c'est à dire qu'elles deviennent acteur de leur vie et de leurs décisions.

Des accords peuvent être pris lors de la médiation, ils peuvent être homologués par le juge.

Le juge peut-il ordonner une médiation familiale ?

Le juge peut orienter les personnes vers une médiation de quatre manières :

Une information est jointe au formulaire de requête de saisine du juge aux affaires familiales,

Des invitations à une tentative de médiation familiale préalable à l'audience sont adressées aux personnes en même temps que la convocation à l'audience,

Le juge peut enjoindre aux parties, dans sa décision, de s'informer sur la médiation,

Le juge peut ordonner une mesure de médiation familiale après avoir recueilli préalablement l'accord des parties.

Depuis le 1er avril 2015, il est obligatoire de démontrer que le recours à une mode de règlement amiable du conflit a été tenté avant de saisir le juge aux affaires familiales.

L'avocat et la médiation familiale 

Il appartient à l'avocat d'éclairer son client sur les différents modes de résolution amiable des différends et de le conseiller sur le choix le plus adapté à sa situation.

Il est essentiel que l'avocat soit formé à la médiation familiale et aux modes de règlements amiables des conflits afin de conseiller au mieux son client.

L'avocat peut concourir à l'information sur la médiation familiale, il propose à son client le mode de résolution du conflit le plus adapté.

Il peut également accompagner son client à la séance d'information.

L'avocat en droit de la famille peut prendre contact avec le médiateur familial.

Il existe plusieurs médiateurs familiaux qui exercent soit en libéral soit au sein d'une association.

L'avocat informe sur l'existence de ces services et oriente les personnes.

La réussite de la médiation familiale nécessite la coordination de différents acteurs que sont les magistrats, les avocats et les médiateurs familiaux.

Contactez Maître Isabelle POGGI, votre avocat à Lille, près de Tourcoing, Villeneuve d'Ascq et La Bassée. Elle saura vous conseiller en matière de médiation familiale dans le cadre d'une séparation, d'un divorce.