31 rue Faidherbe à LILLE
Du Lundi au Samedi, de 9h à 19h
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Médiation familiale : à quel prix ?

Médiation familiale : à quel prix ?

Le 27 mai 2016

Votre avocat en droit de la famille à Lille vous aide à comprendre toutes les subtilités sur le coût de la médiation familiale. Processus visant à résoudre les conflits familiaux, la médiation laisse cependant encore beaucoup de questions en suspens. Comment fonctionne-t-elle ? Quel est son prix ?

Qu’est-ce que la médiation familiale ?

Un moment de discussion et d’écoute

La médiation est un espace dédié à la parole et à l’écoute, elle permet une meilleure compréhension des besoins de chacun et transforme les relations des ex-conjoints après un divorce ou une séparation. Elle leur permet, ainsi, d’adopter des solutions qui seront adaptées à leur situation.

Ce processus encourage l’apaisement dans le but de préserver l’équilibre de chacun mais également des enfants, il permet donc de réduire les souffrances liées à la séparation des parents. La médiation devient synonyme de reconstruction personnelle en favorisant la place de chacun.

Avocat et médiateur familial

La participation d’un avocat à la médiation est souhaitable dès lors que sa présence est au service des personnes pour favoriser les solutions qui seront susceptibles d’être précisées dans le cadre d’un accord.

Avocat en droit de la famille à Lille, Maître POGGI se tient à vos côtés et devient prescripteur de la médiation en vous informant des diverses étapes de la médiation et peut également vous accompagner au moment des accords en fonction des situations particulières que vous rencontrez.

Ainsi une synergie intéressante avocat-médiateur peut être mise en œuvre dans l’intérêt des personnes qui trouveront un bénéfice émotionnel mais également financier après une séparation ou un divorce.

Combien coûte la médiation familiale ?

Pour établir le coût d’une mesure de médiation familiale, plusieurs critères entrent en ligne de compte. Avocat en droit de la famille à Lille, Maître POGGI se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos interrogations sur les prix ainsi que sur les démarches en mettre en place.

De nombreux critères en prendre en compte dans la fixation des prix

En pratique, le coût de la médiation familiale varie selon le statut professionnel du médiateur.

  • Si le médiateur exerce au sein d’une association subventionnée par la caisse d’allocations familiales, il applique le barème légal fixé par cet organisme et qui varie en fonction des revenus des personnes, le coût de la séance et par personne varie entre 2 € et 132 €.
  • Si le médiateur exerce à titre libéral, il fixe librement ses honoraires selon un tarif qui varie selon les médiateurs, leur niveau d’expérience et leur formation.

Bon à savoir, le tarif horaire dépendra également des revenus des personnes.

À  titre d’exemple, pour un revenu mensuel de 3000 €, le tarif horaire par personne pourra se situer aux alentours de 80 €.

Médiation conventionnelle ou médiation judiciaire

Le décret n°2015-282 du 11 mars 2015 a modifié les articles 56 et 58 du code de procédure civile qui prévoient dorénavant que, sauf justification d’un motif tenant à l’urgence ou à la matière considérée, en particulier lorsqu’elle intéresse l’ordre public, l’assignation, la requête ou la déclaration, précisent les diligences entreprises en vue de parvenir à une résolution amiable du litige.

Avant de saisir le juge, les parties doivent pouvoir justifier qu’elles ont entrepris des démarches en vue de résoudre amiablement le litige.

La médiation familiale est une des mesures qui peuvent être engagées avant de saisir le juge aux affaires familiales. Dans ce cas, la médiation est conventionnelle c’est-à-dire qu’elle est à l’initiative des parties contrairement à la médiation judiciaire qui est ordonnée par le juge.

La question fréquemment posée est de savoir s’il n’existe par un surcoût occasionné par la médiation qui viendrait s’ajouter aux honoraires de l’avocat.

La médiation n’a pas vocation à durer dans le temps, en général trois à quatre séances de 1h30 à 2 h sont nécessaires pour traiter les enjeux de la séparation ou du divorce qui sont souvent liés : aspects émotionnels, relationnels, concrets et financiers.

Il y a donc une économie de temps qui s’accompagne d’une économie de coûts psychologiques non chiffrables.

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à solliciter les conseils de Maître POGGI, avocat en droit de la famille à Lille.